DIAGNOSTIC

Persistance de la « frontière », méconnaissance mutuelle des deux régions, absence de sentiment eurorégional, différences culturelles importantes, différentes façons de travailler, la langue agit comme une authentique barrière, échanges rares ; absence d’un réseau approprié de transport public…

DÉFI

Faire en sorte de créer de meilleures connexions et des liens plus forts entre les populations, afin d’éliminer les barrières qui compliquent le partage de la connaissance mutuelle et le développement d’une conscience eurorégionale, en accordant une attention spéciale à la jeunesse.

  • Les citoyens sont les destinataires naturels de toute initiative émanant du domaine public. En dernière instance, la Stratégie de développement territorial Aquitaine- Euskadi 2014-2020 aura du sens si elle contribue à l’amélioration des niveaux de bien- être des personnes qui vivent dans l’Eurorégion. Les citoyens doivent être en même temps protagonistes et agents du processus de coopération de l’Eurorégion.
  • Pour tout cela, et à travers la Stratégie de Développement Territorial Aquitaine- Euskadi 2014-2020, il faudra impulser une politique qui contribue à surmonter la méconnaissance mutuelle, les barrières culturelles, etc., produites par des siècles de frontière. Faciliter la mobilité transfrontalière des personnes, leur communication à partir de la connaissance des langues respectives, ainsi que mettre en valeur et développer les éléments culturels communs – en impulsant une conscience eurorégionale partagée –, sont donc les défis clé du GECT.